La vérité sur le lait : Calcium animal VS Calcium végétal

Stop! Arrêtez tout! Posez ce verre de lait immédiatement et lisez ce qui suit…

Comment ça, je suis alarmiste? Oui, un peu, mais j’ai d’excellentes raisons de l’être !

Tous les jours, vous entendez que les produits laitiers sont vos amis pour la vie. Le lait, le fromage, le beurre, la crème fraîche… En France, ce n’est pas ce qui manque!

C’est un vrai culte que nous leurs vouons! Et si ce n’était qu’une histoire de gros sous? Et si la plupart des études scientifiques vantant leurs mérites étaient financées par des lobbies agro-alimentaires?

La réponse est définitivement : Oui!

« Mais le calcium alors? N’est-il pas si important? »

Oh si, il l’est! Et la solution n’est surtout pas d’éliminer les produits laitiers de votre alimentation, mais de les remplacer.

Pourquoi et comment? C’est la raison d’être de cet article qui vous permettra d’y voir bien plus clair sur les avantages ET inconvénients du calcium d’origine animale et végétale.

Définition

Le calcium est un minéral essentiel à la bonne santé des os, des muscles et des dents. Il participe au bon métabolisme des cellules, en particulier nerveuses et musculaires. En France, la dose préconisée est de 1000mg par jour.
L’apport minimal étant de 525mg par jour.

Le calcium est présent en abondance dans les produits laitiers

C’est le plus gros avantage (et le seul…) d’une alimentation riche en produits laitiers d’origine animale.  Inutile de vous inquiéter de vos apports en calcium, quelques portions de beurre, laitages, et fromages et le tour est joué!

Oui mais…

Le lait est un concentré de mauvaises graisses, de cholestérol, d’antibiotiques et… de pus!

Ce qui suit est une liste non exhaustive des inconvénients du lait et ses dérivés:

  • Il est riche en acides gras saturés qui augmentent les risques de maladies cardiovasculaires.

  • Il contient également les antibiotiques et hormones ingérés par les vaches laitières, manipulées génétiquement.

  • Il est composé de protéines animales acidifiantes pour l’organisme. Résultat, pour rétablir l’équilibre acido-basique, ce dernier va utiliser le calcium disponible : celui des os! En bref, du calcium qui entraîne une perte de calcium… et donc un risque accru d’ostéoporose.

  • L’homme, une fois adulte, perd la quasi-totalité des enzymes nécessaires à la digestion du lait, les lactases. Nous ne pouvons en effet pas le digérer! Pour contrer cela, nous produisons de l’acide lactique qui, en grande quantité, est toxique pour l’organisme.

  • Il contient un taux réglementé de… pus! Les vaches produisant 3 fois plus de lait qu’en 1970, elles souffrent d’inflammations douloureuses de leurs pis (mammites). On retrouve alors des niveaux plus élevés de bactéries et de pus qu’à l’époque.

  • Pour produire du lait, il faut inséminer les vaches et leur retirer leur enfant le 1er jour de leur vie. Il ne doit surtout pas boire le lait de sa maman, destiné aux humains! C’est un véritable déchirement pour l’un comme pour l’autre, et la vache meugle de douleur en cherchant son bébé pendant des jours. Le veau est ensuite envoyé à l’abattoir.

  • Les vaches s’épuisent à force de grossesses répétées et deviennent boiteuses. Lorsqu’elle ne sont plus assez productives, elles sont envoyées à l’abattoir vers l’âge de 5-6ans alors que leur espérance de vie est de 20ans.

  • L’élevage des vaches laitière pose un réel problème environnemental puisqu’il est la cause de 14,5% des gaz à effet de serre. Plus d’informations dans cet article.

Bref, c’est un vrai poison!

De plus, l’homme est le seul mammifère, d’une part, à boire le lait d’une autre espèce et d’autre part, à continuer de le boire une fois adulte!

 

Les végétaux, une alternative vraiment idéale?

Le calcium est présent dans de nombreux végétaux mais les proportions sont moindres si on le compare au calcium du lait animal.

C’est pourquoi il faut être vigilant concernant ses apports en calcium lorsque l’on arrête de consommer des produits laitiers (en devenant par exemple végétalien).

De plus, il est nécessaire de limiter sa consommation de sel, qui provoque une décalcification des os, à l’instar des protéines animales.

Ce n’est donc pas un faux problème contrairement au fer et aux protéines. Un apport quotidien en calcium inférieur à 525mg augmente significativement le risque de fractures.

De plus, certains végétaux contiennent du calcium qui n’est pas biodisponible en raison de leur teneur en oxalates, comme les épinards par exemple.

Mais rassurez-vous!

J’ai fait le point.
Et voici un tableau répertoriant les meilleures sources de calcium végétal.

 

Ces végétaux sont non seulement de délicieuses sources de calcium mais contiennent en plus de nombreux nutriments, vitamines et minéraux indispensables à l’organisme. En les consommant, vous avez tout bon!

Ils sont en plus très digestes et conviennent au personnes intolérantes au lactose.

Enfin, ils sont riches en bons acides gras, contrairement au lait de vache!

Mes astuces infaillibles pour un apport optimal chaque jour

Afin d’atteindre la dose préconisée de calcium chaque jour, j’use de petits stratagèmes efficaces qui font aujourd’hui partie de ma routine quotidienne:

  • Je m’expose au soleil 15mn par jour, pour la vitamine D, nécessaire à la fixation du calcium. Pour les pays et régions peu ensoleillés, une supplémentation est nécessaire (même pour les personnes consommant des produits laitiers).

  • Je bois au moins 2L d’eau du robinet par jour.

  • J’utilise du gomasio à la place du sel. Le gomasio est un condiment composé de 95% de sésame et 5% de sel. Il se trouve dans les magasins bios et rayons diététiques de certaines grandes surfaces.

  • Je parsème presque tous mes plats de sésame grillé (oui encore lui!). C’est tellement bon!

  • Je mange quelques fèves de cacao au réveil.

  • Je bois l’équivalent d’un bol de lait enrichi en calcium chaque jour.

  • J’ajoute des graines de chia dans mes yaourts et laits végétaux ainsi que dans mes smoothies. Elles sont parfaites pour faire de délicieux porridges express. Il m’arrive même d’en mettre dans ma bouteille d’eau. C’est très joli!

  • Je grignote quelques amandes lorsque j’ai une petite faim ou je me prépare une petite tartine de purée d’amandes.

 

Mon eau « détox » aux graines de chia

Bien sûr je mange également des légumes à feuilles vertes, des légumineuses… Mais c’est une base qui me permet d’être sereine au quotidien.

Vous êtes libres (évidemment!) de vous l’approprier et de l’adapter à vos propres habitudes.

Convaincus? Où en êtes vous de votre consommation de produits laitiers? N’hésitez pas à partager le tableau ci-dessus des meilleures sources végétales de calcium et de l’imprimer pour l’afficher sur votre réfrigérateur!

PS : Venez nous rejoindre dans notre groupe d’entraide sur facebook !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 Comments

  1. Vraiment Superbe cet article. Il donne de bon éléments et astuces afin de remplacer le calcium des produits laitiers. Quant à moi depuis toute petite je ne tolère pas les produits laitiers. Donc merci pour ces conseils qui nous donne des idées pour prendre soin de notre corps.

    1. Merci infiniment Christelle! N’hésite pas à me poser tes questions, cela pourrait faire l’objet d’un article utile à d’autres lecteurs!

  2. Bonjour,

    Je me permets de vous envoyer ce petit commentaire juste pour vous mettre en garde quant à la consommation de l’eau du robinet. Il existe une tonne d’article sur Internet informant de la composition de celle-ci.

    Attention…attention…

    Cordialement.

    Mélanie

    1. Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.
      Malheureusement il existe également des tonnes d’articles concernant l’eau en bouteille et ses méfaits sur la santé et la planète…
      Allons au plus écolo, économique, et riche en calcium!

      Belle journée

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez GRATUITEMENT - Mon livre de recettes
x