3 astuces pour manger sain et végétarien avec un petit budget

« Manger bio et végétarien ça coûte trop cher. »

FAUX ET ARCHI-FAUX !

La viande, le fromage et les produits industriels sont en réalité les postes de dépenses les plus élevés! Des produits « de luxe », mauvais pour l’environnement, pour la santé et pour les animaux.

Mais le sujet n’est pas là.


Voici un exemple concret:

La viande est vendue pour un prix allant de 10 à 25euros le kilo, contre 1 à 5€ à peine pour les légumineuses et le tofu nature! Pour davantage de bénéfices et aucun inconvénient…

Je peux en témoigner : En devenant végétalienne il y a presque 3ans, j’ai remarqué une diminution de notre budget courses d’au moins 30%, avec une bouche de plus à nourrir, c’est dire…

Mais il est facile de dépasser son budget si l’on n’y prête pas attention.

Certains produits végéta*iens sont excessivement chers et doivent rester des achats (très) occasionnels et seulement pour se faire plaisir de temps en temps.

Je pense aux substituts de viande que l’on trouve dans les magasins bios, ou encore aux biscuits et autres gourmandises. Ils sont loin d’être indispensables !

Vous le savez maintenant, je vis en Martinique depuis plusieurs mois suite à la mutation de mon mari, et le panier moyen est 30% plus cher ici qu’en métropole… Il nous faut donc ruser et bien calculer !

Voici mes 3 astuces pour manger sain et végétarien avec un petit budget.

ASTUCE N° 1 : ANTICIPER

L’anticipation est mon maître mot. Elle facilite la vie et permet de savourer l’instant présent. Mais elle est également un gage d’économies!

C’est terminé les « au cas où » et « je fais le plein parce qu’il y a une promo »…

Anticiper en 4 étapes :

La première étape est de définir un budget mensuel et de retirer la somme correspondante en espèces.  Le fait de régler ses achats en espèces permet de réaliser VRAIMENT ce que l’on dépense au quotidien. Parole d’ex-banquière!

La seconde étape consiste à établir un menu pour la semaine, petit-déjeuners et goûters compris. Pour vous aider, vous pouvez utiliser mon astuce évoquée dans l’étape 3 de ma méthode pour devenir végétarien et manger équilibré.

La troisième étape est celle de l’établissement de votre liste de courses. Prenez bien soin de noter la quantité précise de chaque ingrédient.

Enfin, la dernière étape, la plus complexe… Celle du chiffrage de votre liste de courses! Je sais que vous ne connaissez pas les prix par cœur de chaque ingrédient mais vous serez en mesure de dire si cet ingrédient coûte plutôt 1, 2 ou 3€.

Il s’agit d’une estimation. Si elle dépasse votre budget hebdomadaire alors… Modifiez votre menu! Au début vous serez certainement un peu dérouté mais avec de la pratique cela deviendra très simple et votre menu rentrera directement dans votre budget.

Je pratique cette méthode* depuis quelques temps déjà et c’est devenu très amusant. Je me lance des défis et quand la caissière m’annonce un prix inférieur à celui que j’avais estimé, je suis super fière! 😀

Je sais, il m’en faut peu…

Pour vous aider, il existe un groupe Facebook pour faire des économies au quotidien : Gestion budgétaire, entraide et minimalisme (Bienvenue en Licornie!)

*Méthode inspirée de cet excellent article : http://www.sortezdevosconapts.com/2016/12/maitriser-budget-alimentaire-4-etapes.html

ASTUCE N° 2 : CONSOMMER INTELLIGEMMENT

Vous voilà armé de votre liste de courses, déterminé comme jamais à faire des économies ! Pour cela, il faut consommer différemment et intelligemment:

Le prix au kilo

C’est une astuce qui a ses limites.

En effet, les industriels vous proposent les prix les plus bas pour des quantités supérieures à celles dont vous avez besoin pour la semaine.

Et cela pour vous donner le sentiment de faire des économies… Pourtant, à l’instant T, vous dépensez plus que prévu !

Pourquoi faire des réserves? Sauf si comme moi, vous vivez dans une région exposée aux cyclones et autres catastrophes naturelles, il n’y a aucune raison d’en faire.

Cela prend de la place, coûte de l’argent et du temps pour s’organiser. Et finalement on gaspille puisqu’il est difficile de terminer le paquet avant la date de péremption.

En revanche, vous pouvez surveiller le prix au kilo des aliments de qualité, dont les quantités sont raisonnables. Ce qui nous amène naturellement au point suivant…

Le vrac

Et oui, le vrac est une vraie aubaine pour faire de réelles économies:

  • Vous contrôlez totalement la quantité dont vous avez besoin

  • Le prix est inférieur à celui des aliments emballés pour une qualité équivalente

  • Vous réduisez vos déchets

Les producteurs locaux

Les producteurs locaux de fruits et légumes vous permettront de faire des économies non négligeables.

En effet, en privilégiant la proximité et les circuits courts, vous éviterez les intermédiaires et leurs surcoûts éventuels liés au transport, à la distribution…

Autres avantages non négligeables, vous ferez fonctionner le marché local et mangerez de saison.

Trouvez un producteur sur la plateforme La ruche qui dit oui! ou encore sur le réseau Amap.

Bannir les produits transformés

Les petits gâteaux pour le goûter, les plats préparés à réchauffer au micro-ondes, les céréales du petit-déjeuner… sont excessivement chers!

Leur composition est rarement saine, bourrée de sucre et d’additifs en tous genres…

Cuisiner soi-même est bien plus économique, et avec un peu d’organisation cela ne prend pas plus de temps!

ASTUCE N° 3 : CUISINER

On vient de l’évoquer, cuisiner est un gage d’économies.

En effet, les produits bruts comme la farine (pour les gâteaux, le pain, les tartes…), les fruits (frais, à cuisiner en compote, au four ou à la poêle…) ou encore les légumes secs, sont très abordables et très sains !

Votre conjoint(e) et vos enfants seront ravis de manger de bons petits plats maison.

Mais comment l’appliquer au quotidien quand on a peu de temps, un travail et des enfants?

Préparer à l’avance et congeler

Il suffit de réserver un créneau de 2h, un jours de repos, pour préparer la majeure partie des plats de la semaine puis de les réserver au frais ou de les congeler.

C’est simple et on gagne du temps au quotidien :

  • Moins de vaisselle à laver

  • Des soirées plus zen

  • Moins de tentation puisque le repas est prêt !

Pas de gaspillage

En achetant vos fruits et légumes bios, vous aurez l’avantage de pouvoir manger la peau. N’épluchez plus les carottes, ni les courgettes par exemple ! Vous conserverez par la même occasion, la majeure partie de leurs vitamines.

Pour les autres fruits et légumes dont la peau est trop épaisse pour être consommée telle quelle, il existe plusieurs astuces:

  • Les bananes : Faîtes un gâteau à la peau de banane (oui, oui!).

  • Les agrumes : Vous pouvez les faire confire, les utiliser pour aromatiser vos plats, ou encore pour fabriquer vos produits ménagers.

  • Les légumes: Préparez votre propre bouillon de légumes.

Pensez également à cuisiner, congeler ou même déshydrater les aliments avant qu’ils ne soient bons pour la poubelle.

En Martinique par exemple, nous consommons beaucoup de bananes, et parfois elles mûrissent un peu trop vite. Je les épluche donc et je les congèle : Cela me fait par la suite une délicieuse glace (à l’aide d’un blender) que j’agrémente selon mes envies.

Et le pain perdu, notre madeleine de Proust à tous (ou presque)… Pensez-y avant de jeter le pain rassis ! Les enfants adorent !

Et vous, quelles sont vos astuces pour faire des économies?

PS : Venez nous rejoindre dans notre groupe d’entraide sur facebook !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 Comments

  1. Les paniers locaux c’est une super idée mais perso sur nevers quand tu travail tous les jours jusqu’à 19h tu peut pas en profiter vu que le seul horaire c’est le jeudi de 17h à 19h donc nul . J’achète du coup les fruits et légumes chez grand frais, meme si je préférais effectivement un panier des paysans du coin par ce que ce n’es pas ce qu’on manque dans le coin

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez GRATUITEMENT - Mon livre de recettes
x