Comment devenir végétarien et manger équilibré : La méthode ultime en 3 étapes

Fond image created by Freepik

Vous rêvez de devenir végétarien mais vous trouvez ça compliqué, vous n’avez aucune connaissance en nutrition et votre entourage se moque gentiment de vous… ?

Voici LA méthode ultime pour manger équilibré, sans carences, tout en restant en accord avec vos nouvelles convictions !

Vous avez déjà largement réduit votre consommation de viande mais vous trouvez que ce n’est pas suffisant car vous pensez aux animaux, à votre santé et à notre merveilleuse planète. Ce sont les 3 principales raisons évoquées dans cet article.

Cela vous ronge à petit feu, mais la pression sociale est telle que vous n’arrivez pas à franchir le cap du végétarisme. Votre entourage vous rappelle sans cesse que les végétariens sont faibles et carencés, que leur cuisine n’est pas gourmande et qu’elle coûte extrêmement chère.

Stop aux idées reçues !

Aujourd’hui les bienfaits sur la santé, la ligne et la planète sont prouvés scientifiquement mais les lobbies alimentaires, pharmaceutiques et autres sont si puissants que la désinformation est quotidienne.

Vous avez essayé d’expliquer à vos proches votre démarche mais vos réponses étaient hésitantes car sur internet on trouve tout… et son contraire !

Résultat des courses, vous n’êtes plus très sûr de vous et vous doutez :

« Est-ce que c’est vraiment pour moi ? »,

« Et si mes proches avaient raison ? »,

« Je n’ai pas envie de me sentir différent » …

Je vous propose dans cet article la MEILLEURE méthode selon moi pour devenir végétarien tout en mangeant équilibré.

Cette méthode vous permettra de reprendre le contrôle sur votre vie, votre alimentation et votre santé. Beaucoup de végétariens ont d’ailleurs réglé leurs troubles alimentaires en abandonnant les produits animaux… Et j’en fais partie.

Vous verrez que finalement, et contre toute attente, votre entourage sera impressionné par votre courage et votre détermination et par vos connaissances en la matière. Ils se montreront incroyablement curieux et voudront en apprendre davantage sur le végétarisme.

La plupart d’entre eux finiront même par vous suivre ! Vous serez un modèle pour eux, et les retours seront presque toujours positifs si vous suivez bien les conseils qui suivent.

Vous serez alors tellement fier de VOUS ! Vous vous sentirez en forme comme jamais et vous déborderez d’énergie et de joie. Vous serez enfin en accord avec vos valeurs et plein d’enthousiasme. Du bonheur à l’état pur !

UNE METHODE INCROYABLEMENT SIMPLE ET EFFICACE POUR ORGANISER VOS REPAS AU QUOTIDIEN

Cette méthode va vous permettre de savoir quoi manger, pourquoi et comment vous organiser au quotidien pour vous simplifier la vie !

Vous savez maintenant que je suis végétalienne depuis que je suis tombée enceinte de mon petit garçon en 2014. Il était donc vital que mes repas soient extrêmement équilibrés et sains pour sa santé et la mienne.

J’ai alors surfé longuement sur internet, acheté des tonnes de livres et regardé d’innombrables documentaires sur le sujet. J’étais prête !

MAIS… Il a fallu que je l’annonce à mon entourage ! J’ai testé plusieurs approches : l’omission, la discrétion, le mensonge (« je suis allergique… »), la totale franchise… et j’en ai retenu une seule, de loin la plus efficace !

Puis il a fallu que je m’organise, car l’arrivée d’un bébé est un fabuleux chamboulement et je ne voulais surtout pas me sentir dépassée par tous ses grands évènements !

Je ne connaissais presque aucune recette végétarienne ou végétalienne et pourtant il allait falloir que je cuisine tous les jours de cette manière.

J’ai donc mis au point une méthode d’organisation incroyablement simple et efficace qui me fait gagner un temps fou au quotidien ! Je sais quoi manger chaque jour et je ne reste jamais plus de 30minutes par semaine dans les magasins d’alimentation !

 

UNE MÉTHODE EN 3 ÉTAPES SEULEMENT

Voici les différentes étapes de la méthode :

TADAM ! Il n’en faudra pas plus pour réussir votre objectif haut la main !

ÉTAPE 1 : J’APPRENDS VITE ET BIEN

Que dois-je manger en priorité ?

Il s’agit de la 4e pyramide alimentaire végétarienne et végétalienne publiée par Oldways (association à but non lucratif concernant la santé aux Etats-Unis).

En mangeant suffisamment chaque jour et en diversifiant votre alimentation, il n’y a aucune raison que vous souffriez de carences, bien au contraire !

 

LE CALCIUM

Nourriture image created by Mrsiraphol – Freepik.com

Le calcium est un minéral essentiel à la bonne santé des os, des muscles et des dents. Il participe au bon métabolisme des cellules, en particulier nerveuses et musculaires. La dose préconisée est de 1000mg par jour.

On ne trouve pas le calcium uniquement dans les produits laitiers contrairement à la croyance populaire. La plupart des végétaux en contient et tout particulièrement :

  • Le sésame avec 783mg/100g (pensez au gomasio pour remplacer le sel ! C’est délicieux…)

  • Les graines de chia (631mg/100g)

  • Le tofu (350mg/100g)

  • Les amandes (250mg/100g),

  • La roquette (160mg/100g)

  • Les laits végétaux enrichis (120mg/100g)

  • Les herbes comme le thym cru (630mg/100g)

En revanche, les protéines animales (dont les produits laitiers) et le sel provoquent une décalcification des os. Limiter ces aliments est une bonne manière d’optimiser l’assimilation du calcium que l’on trouve très facilement dans les végétaux !

Plus d’informations dans cet article.

LES PROTEINES

Fond image created by Whatwolf – Freepik.com

Les protéines servent à construire et à renouveler la peau, les os, les muscles, les cheveux et les ongles. Elles permettent également au corps de se défendre contre les virus et les bactéries.

Elles sont composées d’acides aminés dont 9 sont essentiels car notre organisme ne peut pas les synthétiser. Ces 9 acides aminés sont présents dans TOUTES les légumineuses et céréales au même titre que la viande ou le poisson.

Ces derniers ne contiennent ni glucides, ni fibres, contrairement aux protéines végétales, et sont en plus « bourrés » de cholestérol et graisses saturées !

L’apport quotidien recommandé en protéines pour un homme adulte de 70kg qui pratique un sport de manière modérée est de 6% : (0,66g par kilos, soit 46,2g et 185 calories pour une ration énergétique recommandée de 3060calories.)

Prenons alors l’exemple des lentilles :

Une petite portion de 100g de lentilles contient 16,6g de protéines et couvre 36% des besoins quotidiens.

D’autres sources de protéines :

  • Les protéines de soja texturées (44g/100g)

  • Les cacahuètes (25,3g de protéines pour 100g)

  • Les haricots verts séchés (20,7g/100g)

  • Les pois-chiches (19g/100g)

  • Les graines de sésame (17,7g/100g)

  • Le pop-corn (12,7g/100g)

Une carence en protéine est donc quasi-impossible sauf en cas de carence calorique (anorexiques, personnes âgées…). Il y a en revanche un fort risque d’excès.

Plus d’informations dans cet article.

LE FER

Nourriture image created by Dashu83 – Freepik.com

Le fer est l’un des sels minéraux indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Il est en effet un composant essentiel de l’hémoglobine, une protéine qui permet aux globules rouges d’assurer la livraison de l’oxygène aux différentes cellules du corps humain.

Il est présent en toute petite quantité dans l’organisme et une partie de ce fer est éliminée chaque jour. Il est donc important de le remplacer par le biais de l’alimentation.

Il faut savoir qu’il existe 2 types de fer : Le fer héminique que l’on trouve dans la viande et le poisson et le non-héminique qui provient des végétaux.

Le taux d’absorption du fer héminique (animal) est de 10 à 30% mais la cuisson des aliments en question le réduit considérablement ! Il est également entravé par l’ingestion des œufs et des produits laitiers. De plus, il a un fort pouvoir oxydant qui favorise par exemple le cancer du côlon.

Celui du fer non héminique (végétal) en revanche est de 5% mais cela est compensé par le fait qu’il est présent en abondance dans les végétaux !

De plus, la vitamine C favorise son absorption de manière exponentielle si elle est prise au cours du même repas. Pensez au jus de citron, aux agrumes, aux fruits frais…

En revanche, ces 2 types de fer sont inhibés par les tanins, contenus par exemple dans le thé ou le café. Il est donc plus que recommandé d’éloigner ces derniers de vos repas.

Un homme a besoin d’environ 9mg de fer par jour, une femme adulte de 16mg et une femme au troisième trimestre de sa grossesse de 30mg !

Quelques sources de fer :

  • Les girolles séchées (17,2mg de fer pour 100g)

  • Les graines de courges (12,5mg/100g)

  • Les graines de sésame (10mg/100g)

  • Le romarin (8,5g/100g)

  • Le quinoa (8mg/100g)

  • Le son d’avoine (7,8mg/100g)

  • Les pois-chiches et haricots blancs (6,1mg/100g)

Plus d’informations dans cet article.

 LA VITAMINE C

Nourriture image created by Valeria_aksakova – Freepik.com

La vitamine C intervient dans le processus de fabrication de globules rouges.

Elle aide à réduire la fatigue et participe aux défenses de l’organisme (le système immunitaire).

Elle n’est pas synthétisée par le corps humain et doit donc être apportée par le biais de l’alimentation et principalement par les fruits et légumes.

La posologie de la vitamine C pour une femme et un homme adultes est respectivement de 75 et 90mg par jour.

Les meilleures sources de vitamine C sont :

  • La goyave (273mg de vitamine C pour 100g)

  • Le cassis (177mg/100g)

  • Le persil (159mg/100g)

  • Le poivron (105mg/100g)

  • Les légumes à feuilles vertes comme le brocolis (90g/100g)

  • Les fruits rouges comme la fraise (62mg/100g)

  • Les agrumes comme la clémentine (55mg/100g)

LA VITAMINE D

Voyage image created by Bedneyimages – Freepik.com

La vitamine D quant à elle est primordiale à la fixation du calcium sur les os. Pour l’obtenir il suffit de s’exposer 15mn au soleil quotidiennement. Pour les régions peu ensoleillées, une complémentation est nécessaire.

LA VITAMINE B12

http://shop.societevegane.fr/accueil/11-veg-1-x-90-orange.html

La vitamine B12, aussi appelée cobalamine, est une vitamine essentielle au bon fonctionnement du cerveau et du système nerveux.  Elle est donc INDISPENSABLE au corps humain.

Cette vitamine est d’origine bactérienne et produite de manière industrielle. La majeure partie de sa production est destinée aux animaux d’élevage afin de combler les besoins des omnivores par le biais de leur consommation de viande.

Les végétariens doivent donc se complémenter en direct, en achetant des comprimés en pharmacie, en magasin bio ou sur internet.

Ma préférée : La Veg1 de la Société Végane puisqu’elle couvre également les besoins en vitamine D, B2, B6, Acide Folique, Sélénium et en Iode. De plus elle a un délicieux goût d’orange ou de cassis.

Posologie de la vitamine B12 pour un adulte :

  • 1 microgramme trois fois par jour ;

  • soit 10 microgrammes une fois par jour ;

  • soit 2000 microgrammes une fois par semaine ;

  • soit encore 5000 microgrammes une fois toutes les deux semaines.

L’IODE

Fond image created by Evening_tao – Freepik.com

L’iode est un oligoélément essentiel au bon fonctionnement de l’organisme et de la thyroïde.

Cette dernière permet la sécrétion d’hormones nécessaires à de nombreuses fonctions vitales : rénales, cardiaques, respiratoires…

Son apport nutritionnel recommandé est de 150µg à 200µg (microgrammes) par jour.

Les meilleures alternatives végétales sont :

  • L’algue kombu (100 000µg d’iode pour 100g !)

  • L’algue wakamé (10 000µg/100g)

  • L’algue nori (8000µg/100g)

  • Les brocolis (25µg/100g)

  • Les épinards (20µg/100g)

  • Les pois-chiches (20µg/100g)

LES ACIDES GRAS OMEGA 3 ET 6

Fond image created by Daviles – Freepik.com

Les acide gras Omégas-3 et Omégas-6 sont des acides gras polyinsaturés essentiels. L’organisme est incapable de les synthétiser.

Les Omégas-3 ont un rôle dans la prévention de certaines maladies du vieillissement (maladies cardiovasculaires, Alzheimer, mauvais cholestérol, etc.) ainsi que sur le développement du bébé.

Les Omégas-6 sont essentiels et impliqués dans des fonctions telles que la reproduction et les défenses immunitaires.

Il faut consommer chaque jour 1,5g d’Oméga-3 et 7,5g d’Oméga-6 pour couvrir ses besoins.

Quelques sources d’Omégas-3 :

  • Les noix (75g d’Omégas-3 pour 100g)

  • L’huile de colza et de lin (55g/100g)

  • Les graines de chia (18,5g/100g)

Les meilleures sources d’Omégas-6 :

  • L’huile de tournesol et de pépins de raisin (60g d’Omégas-6 pour 100g)

  • Les noix (34,3g/100g)

  • Les amandes (12,8g/100g)

  • Les fèves de soja (9,8g/100g)

Comparons un plat omnivore et un plat végétarien

Le Dr T. Colin Campbell, chercheur en nutrition à l’université Cornell (l’une des plus réputées des Etats-Unis) a dirigé la plus importante étude épidémiologique jamais menée dans le monde.

Je cite :

« Ainsi que vous le constatez, les aliments d’origine végétale renferment beaucoup plus d’antioxydants, de fibres et de minéraux que les aliments d’origine animale. En fait ces derniers sont presque complètement privés de plusieurs de ces nutriments. Par contre ils contiennent beaucoup plus de cholestérol et de gras. »

ÉTAPE 2 : JE L’ANNONCE (OU PAS) A MON ENTOURAGE

Maintenant vous en savez assez pour passer à l’étape suivante : Affronter l’impitoyable regard des autres et leurs objections.

Je vous l’ai dit plus haut, j’ai tenté plusieurs approches lorsque je suis devenue végétarienne (enceinte ! Imaginez la scène…).

J’ai prétendu être allergique aux produits animaux dans les restaurants, j’ai imposé mon point de vue auprès de mes collègues de travail, j’ai caché à quelques membres de ma famille mon nouveau régime alimentaire…

Au final, je crois que la discrétion (je n’ai pas dit l’omission !) est la conduite la plus efficace pour 2 raisons :

  1. Pour votre tranquillité d’esprit

  2. Pour l’image des végétariens et végétaliens en général

Pourquoi pour votre tranquillité ? Parce que vous débutez tout juste votre transition, et il est primordial de vous concentrer sur VOUS. Pour l’instant, les autres n’ont pas besoin que vous leur imposiez votre vision des choses s’ils ne vous l’ont pas demandé.

Vous risquez simplement de vous frotter à des personnes virulentes et peu concernées par la cause animale qui vous pousseront dans vos retranchements. Accordez-vous un peu de temps et d’expérience pour cela.

Quel est alors le rapport avec l’image des végétariens et végétaliens ? En fait certains sont considérés comme extrémistes parce qu’ils sont « abolitionnistes ».

Cela signifie qu’ils refusent toute exploitation animale et qu’ils ont pour mission de faire adhérer les autres à leur cause, et ce sans délai.

Par exemple mon blog selon eux n’est pas un blog abolitionniste puisqu’il permet à mes lecteurs de franchir le cap en douceur. Ils appellent ça une approche « welfariste ». La finalité est pourtant la même.

Vous l’avez compris, il s’agit d’une minorité qui a pour objectif de faire le plus de bruit possible afin de changer le monde en créant un réel mouvement populaire.

Bien qu’elle soit contestée et qu’elle cause quelques torts aux végétariens et végétaliens de par leur mauvaise presse, elle est indispensable.

En effet selon moi, elle est extrêmement efficace sur le plan politique et révolutionnariste. Mais beaucoup d’omnivores sont très réfractaires à ce genre de mouvements puisqu’à l’opposé total de ce qu’ils ont appris toute leur vie !

J’ai tendance à croire qu’à échelle humaine en revanche, la douceur et l’empathie sont les maitres mots. Et j’ai pu, de cette manière et à mon petit niveau, sensibilisé ces mêmes omnivores à la cause animale.

C’est pourquoi il est si important d’équilibrer la balance et de redorer un peu notre image.

Maintenant, voyons quelle conduite tenir exactement auprès des Autres.

VOTRE FOYER

Il est évident que la discrétion est impossible au sein de votre foyer… Il va falloir préparer un joli argumentaire pour en parler à vos parents, votre conjoint, vos enfants.

C’est VOTRE démarche, et au début, il est préférable de ne pas chambouler leurs habitudes. De la douceur svp !

Si vous êtes le cuisinier ou la cuisinière de la famille, c’est très simple : Il suffira de vous préparer un repas légèrement différent. Et vous verrez, c’est magique ! Votre repas sera tellement appétissant que votre foyer vous demandera de leur cuisiner la même chose que vous !

Si vous ne cuisinez pas… Apprenez ! Et proposez votre aide en cuisine ! Elle sera très appréciée.

VOTRE ENTOURAGE PROCHE

La discrétion commence ici. Votre famille et vos amis, ne vivant pas avec vous, n’ont pas besoin de connaître vos nouvelles convictions pour le moment. Ne faites pas d’annonce fracassante !

Mais si vous êtes invité chez des amis, expliquez-leur gentiment que vous essayez de réduire votre consommation de viande et de poisson, même si en réalité vous l’avez déjà supprimée. Et proposez leur d’apporter un plat végétarien à partager !

Petit à petit ils s’y habitueront, et seront curieux de connaître votre nouveau mode de vie. Vous serez surpris par la suite de voir qu’ils auront toujours une attention pour vous, en vous préparant de délicieux petits mets végétariens.

LES AUTRES

Et puis il y a les autres, les vagues connaissances, les inconnus, les amis de vos amis…

La discrétion auprès d’eux est primordiale pour ne pas attiser le feu de certains provocateurs. En effet, il est tellement plus facile d’attaquer une personne que l’on connait à peine.

Pendant un repas, ne faites pas remarquer que vous évitez la viande ou le poisson. La plupart du temps, personne ne s’en rendra compte. Et si le sujet vient sur le tapis, restez vague, et souriant !

Par exemple répondez simplement que vous le faites pour des raisons éthiques, de santé ainsi que pour l’environnement, mais que vous n’avez pas envie d’en débattre pour le moment.

Sauf évidemment si votre interlocuteur semble sincèrement intéressé. Vous réaliserez que votre pudeur suscitera énormément d’intérêt auprès des « bonnes » personnes et désamorcera les tensions éventuelles avec les autres.

AU RESTAURANT

Au restaurant, c’est d’une facilité déconcertante ! Surtout ceux proposant une cuisine du monde comme les restaurants indiens, orientaux, italiens…

Renseignez-vous toujours à l’avance sur le menu. Si aucun plat proposé n’est végétarien, vous pouvez simplement les appeler pour réserver et en profiter pour leur demander de vous préparer un repas sans viande ni poisson.

Ils ont l’habitude et le feront avec plaisir !

Si vous sentez que cela coince et pour ne pas avoir de mauvaise surprise le jour J, vous pouvez tricher et exceptionnellement leur dire que vous êtes allergique aux produits animaux…

Je me souviens d’un repas, au tout début de mon végétalisme, organisé par le travail de mon mari dans un restaurant appelé « Le Tranchoir » … Panique à bord !

Il aurait été mal vu que je ne sois pas présente alors j’ai appelé le restaurant pour leur expliquer mon cas. Ils m’ont passé le Chef, qui m’a demandé des précisions sur ce que je pouvais manger ou non.

Le jour J, mon repas était digne d’un restaurant gastronomique ! Délicieux et plein de saveurs, de l’entrée au dessert ! Tous les collègues de mon mari et leurs épouses lorgnaient sur mon assiette, ils étaient jaloux !

A la fin du repas, le chef est venu me voir, et je l’ai remercié 1000fois…

Il m’a répondu : « C’est moi qui vous remercie, c’était un défi et j’ai pris énormément de plaisir à cuisiner différemment ».

CQFD !

ÉTAPE 3 : JE M’ORGANISE POUR ME FACILITER LA VIE

A présent, vous devez vous organiser. C’est tout nouveau tout beau, et on peut rapidement se sentir dépassé.

Bonne nouvelle !

Je suis une grande passionnée d’organisation, j’adore prévoir et optimiser mes journées afin de profiter au maximum de l’instant présent. C’est un mode de vie et surtout une philosophie que je vous encourage à adopter sans tarder !

IMPRIMEZ DES MÉMOS ET ACCROCHEZ-LES SUR VOTRE FRIGO

C’est pratique et cela vous permettra de vous y référer pour composer vos menus. Sans oublier d’associer le fer et la vitamine C pour en faciliter l’absorption.

Ces listes sont non-exhaustives, renseignez-vous sur les autres sources végétales de chaque rubrique.

2 ASTUCES INFAILLIBLES POUR ÉCRIRE VOS MENUS A L’AVANCE

Gagner du temps en semaine, c’est prendre un minimum de temps pour l’organiser en amont.

Choisissez un jour de la semaine (veille de courses) pour écrire vos menus à l’avance et tenez-vous-en ! Personnellement j’écris mon menu le dimanche soir, puisque je fais mes courses le lundi matin.

ASTUCE N°1

Voici une astuce qui m’a beaucoup aidé au début de ma transition : Faire une trame pour la semaine, avec un thème par jour !

Par exemple :

Lundi : Pâtes complètes

Mardi : Légumineuses ou Tofu

Mercredi : Tartes / Pizzas / Quiches…

Jeudi : Pain complet (Tartines, sandwichs…)

Vendredi : Céréales complètes (épeautre, riz, quinoa…)

Samedi : Galette de blé noir / Tortillas / Wraps

Dimanche : Pommes de terre / Patates douces

C’est un exemple et vous pouvez très bien décider de faire un jour par cuisine du monde (Lundi : Indien, mardi : Mexicain…).

Il vous faudra ensuite composer votre menu autour de cet aliment ou thème principal en veillant bien à l’équilibrer au maximum.

Bonus : Vos enfants, si vous en avez, adoreront ce petit rituel !

ASTUCE N°2

La seconde astuce a révolutionné mon quotidien ! Pour mon plus grand bonheur !

Pour cela j’utilise un Bullet Journal (sorte d’agenda multifonctions et personnalisable à souhait) mais vous pouvez très bien utiliser un agenda classique et un carnet de recettes.

En fait, je tiens simplement une liste à jour de nos plats préférés pour le quotidien (hors de question d’y mettre des recettes abracadabrantes ! SIMPLICITE !), ainsi qu’une liste de petits déjeuners et de snacks.

Spaghettis à la carbonara végétale, Velouté de poivrons et tartines de guacamole, Quiche végétale aux poireaux… sont des recettes que je fais régulièrement, rapides à réaliser et qui plaisent à toute la famille.

Cette liste ne cesse de s’allonger au fur et à mesure de mes essais et trouvailles sur internet.

Terminées les pannes d’inspiration pour établir votre menu ! Un petit coup d’œil sur votre liste et c’est réglé.

Idem quand j’ai une petite faim, je regarde ma liste de snacks « healthy » et cela m’évite de craquer sur des biscuits beaucoup moins sains.

Il vous reste ensuite à noter votre menu dans votre agenda ou « Bujo » (Bullet Journal) et de noter votre liste de courses sur un post-it ou mieux encore, dans le bloc-notes de votre téléphone.

Temps estimé pour l’ensemble de la démarche : 10 minutes seulement ! Pour la semaine!

MENU TYPE D’UNE JOURNÉE SANS CARENCES

Une journée dans mon assiette? C’est parti !

PETIT-DEJEUNER

332 calories / 13,7g protéines / 5,5mg fer / 387mg calcium

  • 1 càc de spiruline dans un peu d’eau
  • 3 fèves de cacao
  • Porridge froid de graines chia au lait de soja enrichi en calcium
  • 1 kiwi

SNACK

150 calories / 7g protéines / 2,1mg fer / 26mg calcium

  • Mélange de noix de cajou, raisins secs et graines de tournesol
  • 1 pomme

DEJEUNER

1097 calories / 39,6g protéines / 15,9mg fer / 719mg calcium

  • Houmous et bâtonnets de carottes
  • Tofu brouillé aux poivrons *
  • Riz complet

GOUTER

218 calories / 8,2g protéines / 3mg fer / 139mg calcium

  • Boisson chaude : Lait d’amande enrichi en calcium et cacao cru en poudre
  • 1 tartine de pain des fleurs à la purée d’amande
  • 1 clémentine

DINER

Je pratique le jeûne intermittent donc pas de dîner pour moi !

Total pour la journée :

1800 calories (100% des AJR)

68g de protéines (188% des AJR)

26mg de fer (162% des AJR)

1270mg de calcium (127% des AJR)

Vous voyez qu’il est presque impossible d’être carencé en étant végétarien et même végétalien!

Convaincu?

*le soja est excellent pour la santé malgré les idées reçues. Plus d’informations dans cet article.

FÉLICITATIONS ! VOUS ÊTES VÉGÉTARIEN !

Si vous suivez cette méthode à la lettre, vous deviendrez végétarien avec une facilité déconcertante !

Vous pourrez vous référer à mes tableaux en cas de doute, vous serez en mesure de répondre brillamment aux objections de votre entourage et vous gagnerez du temps !

Si vous êtes celui ou celle qui cuisine à la maison, et que votre conjoint(e) souhaite vous suivre dans votre démarche, vous êtes dans la situation idéale pour que cette méthode fasse des merveilles !

En revanche si votre compagne ou compagnon est un peu plus réticent, il vous faudra un peu de patience pour qu’il adhère à votre nouveau mode de vie. En attendant vous pouvez tout de même lui concocter des petits plats végétariens et/ou végétaliens qui plaisent aux omnivores.

Ma petite boucherie vegan

Pour les jeunes adultes qui vivent toujours chez leurs parents :  Comme dit plus haut, proposez votre aide en cuisine ! Elle sera la bienvenue, et vos parents seront plus à l’écoute !

3 ÉTAPES POUR CHANGER DE VIE

Vous rêviez de devenir végétarien mais vous aviez peur des carences, du regard des autres et de l’organisation que cela demande au quotidien… Vous voilà rassuré !

La première étape est essentielle pour bien vous informer sur les nutriments et vitamines essentielles au quotidien comme les protéines, le calcium, la vitamine C…

La pyramide alimentaire végétarienne est extrêmement simple à appliquer et vous permettra de manger équilibré sans vous soucier des carences. Il vous suffira de varier votre alimentation.

La seconde étape vous aidera quant à la conduite à tenir face aux objections éventuelles de vos proches ainsi que lors des invitations ou sorties au restaurant.

Vous pourrez aussi imprimer le tableau comparatif d’un plat omnivore et d’un plat végétarien de l’étape 1 pour leur clouer le bec !

Enfin, la dernière étape, qui changera votre quotidien à tout jamais ! Affichez les mémos sur votre réfrigérateur, et si vous n’avez pas d’agenda ou de Bullet Journal, courez en acheter un ! Ce sera le meilleur investissement de votre vie !

Commencez maintenant ! Et surtout venez témoigner dans les commentaires ci-dessous !

PS : Venez nous rejoindre dans notre groupe d’entraide sur facebook !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

10 Comments

  1. Merci pour cet article très riche et pratique ! J’aime beaucoup la partie dédiée à l’organisation des repas et l’optimisation du temps. Bonne continuation ☺

  2. 1 mois sans aucune viande ✅ j’en manger peu avant et ca pas ca qui me gêne… j’aime pas trop ca donc pas difficile pour moi.
    Ton article est super, bravo ma jinna.

  3. Un vrai petit guide de survie pour des carnivores en transition!
    Un grand merci, les mémos sont déjà sur notre frigo!
    Bonne continuation.
    Richard et Isabelle.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez GRATUITEMENT - Mon livre de recettes
x